Le camp de jeux

Il se décompose en 8 espaces principaux afin de plonger le public au cœur des jeux au moyen âge, comme s’ils se trouvaient dans un parc d’attraction, navigant d’une place à une autre.

Dans sa plus grande configuration (1500 m2), la capacité d’accueil du parc de jeux est d’environ 200 personnes, pouvant jouer en même temps.

En comptant ceux qui patientent, ceux qui se déplacent et ceux qui profitent des spectacles, le camp a la capacité d’accueillir 400 à 500 personnes par heure.

 

 

  • Jeux d'Agilité
  • Jeux d'Exercice
  • Jeux de Lancer
  • Tir à l'arc
  • Lice des petits chevaliers
  • Jeux de plateau
  • Castel des tout-petits
  • Jeux de manipulation

 

Il est également possible de mettre en place jusqu’à 4 ateliers de fabrication de jeux, dans différents matériaux. Le public fabrique et conserve ses jeux ou jouets (plateau et pions de jeux, toupies, papegauts, poupées, balles de jonglerie...).

Atelier des femmes qui travaillent

Une animation unique sur la thématique de l’artisanat militaire réalisé par des femmes, tandis que les hommes sont sur le champ de bataille ou occupé à pavaner sur les joutes ou béhourds.

 

Ces 3 ateliers, d’une rare pertinence au point de vue de la reconstitution historique, vous proposent de partager le quotidien de ces femmes, œuvrant ensemble à l’apparat et au panache de leurs chevaliers :

 

  • Fabrication de cimiers : réalisation en osier, filasse, cuir, plâtre… de cimiers décorés, venant rappeler sur le heaume les armoiries du chevalier
  • Héraldique et boucliers peints : en utilisant des techniques authentiques et des pigments naturels, c’est la science de l’héraldique qui est abordé en réalisant des peintures sur des écus ou des pavois. Motifs héraldiques ou histographiés.
  • Réalisation de bannières, cotes d’armes et lambrequins : ce dernier atelier parachève l’équipement du chevalier. Couture à la main, avec des matières nobles (coton, ou soie), afin que le chevalier puisse porter ses « couleurs »

Campement civil

La compagnie La Muse a pour vocation de faire découvrir tous les aspects de la vie quotidienne au moyen âge, par des animations et des spectacles interactifs, pédagogiques et ludiques.

Ce sont des historiens et des archéologues qui, accompagnés d’artistes professionnels, vous présentent leurs travaux sous une forme originale.

 

L’artisanat civil :

Nos démonstrations artisanales vous font entrer au cœur de l’histoire par la petite porte. Celle de la vie quotidienne des femmes et des hommes qui devaient réaliser de leur main les objets nécessaires à leur subsistance. En ce sens, de nombreux ateliers ont été développés avec un souci du détail et de la précision historique. Nos ateliers sont interactifs. Le public peut, s’il le souhaite, s’essayer à l’art et l’artisanat d’antan. Ainsi, en créant de ces mains, il devient acteur de sa propre découverte et fait de son loisir une source d’enrichissement.

  • Forge
  • Frappe de Monnaie
  • Réalisation de méreaux / sportelles
  • Ciergerie
  • Charpenterie / Menuiserie
  • Cuisine médiévale / Fabrication de pain
  • Réalisation de vêtements (couture / passementerie…)
  • Calligraphie / enluminure
  • Bourrellerie / travail du cuir

 

Ateliers militaires

Outre les ateliers des femmes qui travaillent, de nombreux ateliers militaires peuvent être présentés au public avec le même souci du détail :

 

  • Forge
  • Fabrication de flèches
  • Poliorcétique (fabrication d’engin de sièges)
  • Présentation du harnois
  • Tir à l’arc et à l’arbalète
  • Haubergerie (fabrication de cottes de maille)
  • Broignerie (travail du cuir à usage militaire)

 

Ces ateliers peuvent prendre la forme d’un campement artisanal (sous échoppes) ou d’un camp de chevalerie avec tentes rondes colorées.